Photo de couverture

Young Thug, Freddie Gibbs & Asap Ferg- Old English (Vidéoclip)

La vidéo du titre « Old English », réunissant les valeurs montantes du rap outre Atlantique : Young Thug, Freddie Gibbs et Asap Ferg, vient de sortir. Un morceau, d’ailleurs, qui devrait figurer sur la compil Mass Appeal Vol1 dans les bacs le 27 janvier.
Du très très beau monde est attendu sur ce 1er volet : Nas, Juicy J, Jay Electronica, Lupe Fiasco, Pusha T, Meek Mill, YG ou encore Mac Miller.

Une petite présentation rapide des 3 énergumènes s’impose :
Young Thug nous vient tout droit d’Atlanta, en 2014 il enchaîna les feats avec TI, Travi$ Scott pour ne citer qu’eux. Il est considéré par beaucoup comme Le rappeur de l’année 2014 sans même avoir sorti un album, excusez du peu.

Freddie Gibbs est, quant à lui, originaire d’Indiana, déjà un album à son actif ESGN paru en 2013. En plus d’être un excellent rappeur, il dégage une présence incroyable sur scène et a d’ailleurs retourné pas mal de salles dans notre joli petit pays. Les chanceux qui ont pu assister à un des ses concerts pourront le confirmer.

Enfin, Asap Ferg fait partie du collectif Asap Mob avec notamment la superstar Asap Rocky (je sais ça fait beaucoup d’Asap). Impossible d’avoir échappé à une de leurs meilleures collaborations : « Shabba » et son refrain entêtant à souhait. En novembre, Ferg nous gratifia d’une mixtape intitulée Ferg Forever hostée par Dj Drama, 19 titres de grande qualité, bien plus qu’une simple mixtape souvent bâclée.

Revenons au fameux « Old English », le beat produit par Salva et Nick Hook nous plonge dans une ambiance assez sombre presque malsaine. On a le droit a une succession de sonorités musicales : des notes de piano oppressantes rythment l’ensemble du morceau, s’ensuit un synthé trap qui résonne fortement dans nos oreilles. Pour couronner le tout, les producteurs ont choisi de saccader le rythme comme jamais, démontrant au passage la dextérité hallucinante avec laquelle les trois artistes « découpent » l’instru avec brio ! Pas du genre a faire dans la dentelle, ils nous délivrent ici un banger explosif !

Concernant l’aspect visuel, c’est Ruffmercy qui se colle à la réalisation. Clip dans lequel on peut voir les trois visages animés façon Jean Michel Basquiat, ce qui nous donne un rendu très coloré. Les lyrics sont projetées au fil de la vidéo, illustrées soit par des dessins comme l’hilarant « J-Lo booty » soit par des mots, tout simplement.

Une vidéo vraiment réussie, collant parfaitement à l’univers du charismatique trio. Comme quoi, pas besoin de faire dans le bling bling potache (voitures, filles etc…) pour réussir un joli clip de rap américain en 2015.

Les trois acolytes risquent encore de faire beaucoup parler d’eux cette année et ce n’est pas pour nous déplaire.