Photo de couverture

John Milk – Treat Me Right LP

Vous pensiez saturer du revival soul ? Tututut attendez un peu voir…

Tout droit sorti de Lyon, c’est John Milk qui va vous faire demander du rab. Quatuor respectant religieusement les règles de la soul US des années 70’s, le groupe a su créer un son taillé pour les puristes : pas de fioritures inutiles, pas de cosmétique à la Mark Ronson, ici le son est brut et puissant. Ils déclarent d’ailleurs s’être inspirés librement des adaptations de la soul américaine que l’on a pu entendre en Jamaïque vers la fin des années 70. Réalisons dès maintenant une belle entrée en matière avec un titre qui aurait mérité un single, «Never give it up» :

Son premier album Treat me right, sorti il y a quelques jours, est globalement très cohérent car porté par ce son caractéristique. On note quand même que le choix dans l’ordre des chansons n’est pas un hasard, les premiers titres étant les plus « lisses », faute d’être les plus efficaces. Coup de cœur personnel pour «Talk is Cheap», pour l’ambiance générale du morceau, pour la drum très Headhunters dans son groove et enfin pour les orgues crunchy parce qu’ils n’ont pas besoin d’en faire des caisses pour nous emmener ailleurs.

On peut tout de même s’écouter la track qui démarre cette galette globalement très bien faite et qui lui donnera son nom, « Treat me right », qui est également le premier clip disponible de John Milk (le second sortant cette semaine) :

On sent bien ici qu’Underdog records a très envie de les projeter sur le devant de la scène et on ne peut leur en vouloir car ils ont clairement misé sur le bon poulain. Pour faire les choses bien, c’est d’ailleurs Bruno Hovart aka Patchworks (MR DAY, MR PRESIDENT…) qui s’est occupé de mixer le tout, s’offrant même deux remix plutôt réussis en fin d’album. On peut également noter en plein milieu de l’opus un petit clin d’œil (involontaire?) aux Platters, pères de la soul, avec le titre «Heartaches».

Vous pouvez vous faire une maxi dose de groove en écoutant l’album dans son intégralité juste ici :

– Vous faire un kiff Vinyle –

– Retrouver John Milk sur Facebook pour le traquer comme les chasseurs de son que vous êtes –

Cheers !

Équipe Charly | 21
Charly
Chroniqueur du Limo, musicien et boulimique de vinyle, j'aime toutes les musiques qui me secouent les tripes. J'aime aussi monter les blancs en neige pour la tarte au citron, mais c'est un autre sujet. Mon Cocktail Préféré : Une Margarita Supersize à la paille