Photo de couverture

Jamie XX – Loud Places (Vidéoclip)

Alors voilà, autant le dire tout de suite, on a sûrement trouvé la chanson qui va faire votre été. Pourquoi ? Simplement parce qu’elle a toutes les astuces d’un hit efficace, tout en étant d’un point de vue musical, une grosse tuerie. Un refrain entêtant, renforcé par un coup de clap saignant qui bat la mesure, de belles nappes qui se croisent et s’évadent en murmures, pas de doute c’est bien signé double X.  Jamie et Romy, partenaires également au sein de The XX, remettent le couvert sur ce nouveau morceau, extrait du prochain album du mooonsieur. In Colour, c’est son nom, est prévu pour le 1er juin prochain et sortira chez Young Turks Recordings.

Mais intéressons nous au sample ici, car outre la charmante voix de Romy, c’est véritablement ce qui fait le charme de cette chanson.

1977, Idris Muhammad lâchait « Could Heaven Ever Be Like This » , un morceau absolument mythique de la Funk. Pour resituer le personnage si vous ne le connaissez pas déjà, sachez que cet homme fut – il s’est éteint en juillet dernier R.I.P- l’un des plus grands jazzmen de sa génération. Batteur de formation, il a réalisé de nombreux albums et joué avec les plus grands jazzmen – notamment Lou Donaldson, Johnny Griffin, Pharoah Sanders et Grover Washington, Jr -, et est également l’auteur de deux des plus grandes œuvres expérimentales de son époque : Power of Soul (1974) et Turn This Mutha Out (1977)A la croisée des genres, bercé par le métissage incroyable de sa Nouvelle-Orléans natale, Muhammad a passé sa vie à expérimenter et à créer. Bien que principalement centré autour de la soul, le blues, le rock progressiste, le funk et bien entendu le jazz  (qu’il exerce également au sein du Ahmad Jamal Trio), son univers est en réalité bien plus vaste que ça. Il fut d’ailleurs précurseur dans l’utilisation de sonorités électroniques avec la légende vivante Herbie Hankock et inspire toujours aujourd’hui une ribambelle d’artistes à travers le monde.

Musique maintenant. Accrochez-vous, ça dure 8 minutes et 31 secondes et vous n’allez pas en laisser une miette…

Alors ? C’était bon, hein ? Un autre artiste avait lui aussi osé ce pari risqué qu’est la réinterpretation d’une oeuvre aussi massive que celle que vous venez d’écouter. « Majijuana », titre phare de l’américain Chrome Sparks, sorti en 2012. Une approche différente, mais une belle réussite également. La voix est ici pitchée, saturée, le tout dans une ambiance vaporeuse où le Lo Fi grésille et nous robotise les tympans. Un vrai délice.

Si vous ne connaissiez pas non plus, c’est votre jour de chance :

Voilà pour les cadeaux. On vous rappelle que l’album de Jamie XX est dans les starting-blocks et sortira le 1er juin prochain.

Vous pouvez dès à présent le pré-commander sur iTunes.

Cheers !

Équipe FuFu | 2
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier ! Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.

ÇA PEUT VOUS PLAIRE