Photo de couverture

From Hell With Love – Five Years Of Lumberjacks in Hell

5 ans déjà que le label Lumberjacks In Hell existe et 5 ans qu’il continue de nous régaler avec ses productions de grosse facture. Ceux qui ont un pied dans la Chicago House ou la Disco House reconnaissent en LiH une référence et un gage de qualité qui tient beaucoup au travail de passionné et de digger de Marcel Voguel, le bûcheron en chef de la troupe. Le label a su se construire, d’année en année, une identité forte qui prend racine dans la culture club de la Windy City des années 90, mais qui s’affranchit aujourd’hui des genres pour embrasser un large spectre musical avec pour seul mot d’ordre : le groove.

En confère la précédente et remarquable compilation Chicago Service qui marqua au fer rouge le renouveau de cette scène. On ne compte plus les fois où nous avons foulé le dancefloor sur le « Hit It N Quit It »  souvent joué par les Théo Parrish, Moodymann, Marcellus Pittman, MCDE… Les DJs vont donc enfin pouvoir changer de disque avec la sortie de ce « From Hell With Love », qui nous montre par cet oxymore de 8 titres que les bûcherons savent aussi donner de l’amour.

Une compilation qui là aussi se compose d’artistes que l’on affectionne, comme Giovanni Damico et Borrowed Identity, déjà chroniqués dans ces pages, mais également des artistes prometteurs et en devenir tels que FYI Chris et Tim Jules. Même si tous les titres font mouches, nos préférés restent le « Queen Bridge » de Borrowed Identity, qui fait le pont entre la reine Dinah Washinton et un blues deep house lancinant, et le stamp-your-feet « To The Love » de Dan Shake qui sample le fait amoureux de First Choice.

La sortie en vinyle sera disponible le 19 octobre ICI, d’ici là, on se retrouve au Djoon le 31 octobre pour célébrer cet anniversaire autour un B2B de l’enfer entre Marcel Voguel et Rahaan, ça risque d’être explosif !

Équipe FuFu | 2
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier ! Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.

ÇA PEUT VOUS PLAIRE