Photo de couverture

A House In The Trees – To Adore EP

Cela faisait bien longtemps qu’on avait plus eu le frisson que pouvait nous procurer, à l’époque, les voix empruntes de désillusion du groupe The XX. Et bien figurez vous que nous avons peut être trouvé leurs dignes successeurs. A House In The Trees, c’est la découverte douceur du jour. Nous avons encore malheureusement très peu d’informations à vous donner les concernant, mais le contact a d’ores et déjà été pris avec eux. Cet article est donc amené à évoluer, qu’on se le dise !

Pour l’instant, ce qu’on peut en dire, c’est qu’ils ont sorti un premier EP, nommé sommairement To Adore et composé de trois chansons aux univers bien différents, mais parfaitement complémentaires. « Weep Beyond The Wall », « To Adore »  et « Payup »  nous transportent habilement entre electro, trip hop et folk. Rythmique electronique, voix désenchantées et guitare en fond rendent l’ensemble envoûtant, parfois psyché et à la limite d’une comptine pour enfant sous morphine. Leur musique fait appel à des souvenirs enfouis, inconscients, parfois joyeux, parfois mélancoliques. C’est beau, simplement, alors ne perdons plus de temps et place à la musique…


Voila, on espère vous avoir donner envie d’approfondir la chose, en tout cas nous, on va suivre tout ça de très très près. En bonus, on se met leur toute première chanson, « South East Songbird », sortie il y a de ça quatre mois et téléchargeable gratuitement.  A la vôtre !

Équipe FuFu | 2
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier ! Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.