Photo de couverture

MR MENDEL – « THE LAST BUT NOT THE LEAST » INTERVIEW

Mr mendel, dj et producteur hollandais, est devenu en quelques années une figure incontournable de la scène afro-disco-funk. Passé maître Jedi dans l’art d’ambiancer les dancefloors de l’Europe entière et membre de la très convoitée écurie Lumberjacks in Hell aux côtés de son acolyte Marcel Vogel, il sait à chaque fois trouver les disques qui font mouche pour ambiancer les foules lors d’un set. On le connaît aussi pour ses excellents « basic fingers » edits afro, disco et funky à souhait !

Vous aurez la chance de l’apercevoir ce samedi à la Machine du Moulin rouge pour la soirée Shake! aux côtés de Sadar Bahar et Around the world. On en a profité pour poser quelques question à mendel mais en commençant par la fin… De la dernière chanson écoutée en faisant l’amour à la dernière pépite vinyle dénichée, C’est l’interview « The last but not the least » de Mr mendel.

On se retrouve samedi soir à la machine pour le voir à l’œuvre en vrai 😉

EVENT ICI 

 

J’ai entendu Antal jouer cette track à un festival le week-end dernier, c’était un super moment et une superbe track. Du coup, je l’ai un peu écouté en boucle surtout pour me rappeler les bons moments de danse et de soleil du festival.

La dernière track que tu as écouté en faisant l’amour ?

Ha ha, je n’écoute pas vraiment de musique pendant ces moments là. Il y a disons d’autres sons à apprécier.

Le dernier vinyl que tu as acheté ? 

Quelque chose qui se trouvait dans ma wishlist. Je l’ai trouvé à un prix très abordable au Japon. Ce n’était pas si abordable au final après avoir payé les taxes à l’aéroport mais je suis content ! Sacrées douanes quand-même !

Le dernier event où tu as joué ? Comment c’était ? 

Hemeltjelief festival ici à Amsterdam. C’était un festival très familial avec beaucoup d’enfants. Public difficile ha ha 😉  

Le dernier festival prévu cet été ? 

Le Djoon experience en Sicile. L’édition de l’an passé a vraiment été l’un des meilleurs moments de l’été pour moi et on remet ça cette année. Le Djoon experience c’est un festival à taille humaine bien chill avec des plages sublimes, des boats parties, des gens cool (dédicace aux parisiens), de la bonne musique et de la bonne bouffe bien sûr. Que demander de plus ?

Ta dernière production ? Une petite histoire derrière tout ça ?

Je viens de terminer un remix de Seven Davis Jr. justement et c’est mon premier remix sorti. Je suis très content d’avoir bossé avec Seven, c’est certainement un de mes vocalists et producteurs préférés ces temps-ci.

La dernière track que tu as joué dans ton dernier set ? 

J’aime quand c’est doux à la fin. Je pourrais jouer un set seulement avec des « last tracks » pour être honnête. Du coup, difficile d’en choisir une. Mais celle-ci apporte toujours de bonnes vibes.

Le dernier concert que tu as vu ? Comment c’était ? 

J’ai vu un petit showcase de Bruxas au Lentekabinet festival. Un nouveau groupe d’Amsterdam, c’était leur premier concert. Il y a sûrement des choses à améliorer, mais c’est déjà très prometteur !

Ta « final track », celle que tu voudrais écouter avant de mourir ?

Je pense que je n’aurais pas besoin de musique mais plutôt des gens que j’aime. Mais le premier artiste que j’aimais déjà beaucoup étant enfant c’est Tracy Chapman. Je pense que ce serait apaisant de partir avec ça…

Et enfin la question du Limonadier :
si tu étais une boisson/un cocktail tu serais quoi ? 

Une caïpirinha avec seulement un peu de sucre. Acide parfois et un peu sucré. 

CONCOURS SOIREE SHAKE! 

EVENT FACEBOOK

Équipe Lexoo | 11
Lexoo
Mama Donna ou la daronne de la bande, rédactrice mais aussi responsable des partenariats et des événements du limonadier. J'aime la Disco funk, la Black music et la House music. Pour vous donner une idée, mes plus grandes claques musicales : Gerd Janson au Pano, MCDE au Weather, Jamie XX au Pitchfork, KOKOKO au Dekmantel, Roy Ayers à New York et Aretha Franklin au Ravinia Festival à Chicago...Et beaucoup d'autres en fait ! Mon Cocktail Préféré : Un Gin tonic, simple et efficace comme moi !