Photo de couverture

« Love & Resistance » : le retour en force chaleureux de BOSQ

Déjà trois belles années se sont écoulées depuis qu’on vous a présenté le groove bigarré de BOSQ (aka Ben Woods) et son premier EP. Cette fois, le producteur de Boston revient avec un long format signé chez Ubiquity Recordings qui accompagnera à merveille notre entrée dans la suavité des beaux jours. Petite mise en bouche :

On notera le visuel qui reprend les codes de la musique engagée et psyché de la west-coast des 70’s. Pour autant, dans l’assiette sonore c’est surtout le groove qui prend le pas, avec cette voix nonchalante qui est un appel à l’oisiveté délicieuse des débuts de soirée d’été. Les influences sont nombreuses sans jamais se marcher dessus et ce qui aurait pu être un capharnaüm sonore se révèle être un petit bijou à vous faire fondre la calotte glacière.

BOSQ a toujours eu cette très bonne habitude d’aller fouiller ses samples en Amérique latine autant que dans le golf de guinée. D’ailleurs, plutôt que de se contenter de chiner dans les vinyls shop des froides contrées de Boston et de regarder de loin les cultures qu’il sample, BOSQ à décidé de partir vivre en Colombie quelques années, histoire de laisser s’infuser doucement les influences.

D’ailleurs quant on lui parle d’influence, Ben Woods pense rapidement à Bobby Caldwell, Roy Ayers ou encore les productions impeccables des Mizell Brothers. Mais toujours, par dessus ces samples, une touche originale apportée par des feat « dans la vraie vie »comme pour ancrer ses productions dans la concrétude de la chair.

Au fur et à mesure que les tracks défilent et que les bouton de chemise se défont, on s’enfonce de plus en plus dans une ambiance house toujours chaleureuse, qui ferait la bande son parfaite d’une soirée dégustation de Pisco Sour et Royal Mojito dans un sal tiki bar au sol qui colle.

Pour le moment, pas de passage en Europe de prévu à notre connaissance, mais on peut quand même se consoler en faisant un bon gros import US des familles via son bandcamp, ça le motivera peut être à venir nous diffuser ses bonnes ondes dans notre capitale bien-aimée.

Équipe Charly | 21
Charly
Chroniqueur du Limo, musicien et boulimique de vinyle, j'aime toutes les musiques qui me secouent les tripes. J'aime aussi monter les blancs en neige pour la tarte au citron, mais c'est un autre sujet. Mon Cocktail Préféré : Une Margarita Supersize à la paille