Toc toc.  Ouhouuu ?!  Il y a quelqu’un ?

Ah ! Vous voilà. On savait bien que vous étiez là, on vous a croisé ce matin avec votre petit k-way à 100 balles, frissonnant en sortant de chez vous. Là vous venez d’ouvrir cette page du Limonadier, et, oh, mais quel est cet onglet que l’on aperçoit également dans votre explorateur ? Le site de Météo France ? Mais ça fait pourtant presque un mois que vous n’y aviez pas touché…  Sacrilège ! Sorcellerie ! C’est qu’on se croirait en septembre nom d’une couille !

Par chance, au Limo on s’est dit qu’une petite sélection de morceaux poppy et légers comme des sandales en plastique vous ferait le plus grand bien. Notre dernier Weekly Shot – Pop on the Rocks #3 est donc là pour vous remettre dans le bain d’eau salé, dans une voiture de location sur la piste des vacances, dans un canoé sur une mer translucide, enfin n’importe où sauf dans un métro.

Et tout cela grâce à un enchainement de putains de pop songs comme avec Baio, Darwin Deez, de sons « mimitroniques » avec Koloto, Don Nino, de « pop palmiers » avec Michelle Blades, Rush Midnight, de « rock calanques » avec Balancer, etc. Vous avez saisi le thème, accords en ré et confort sonore, donc. Pour info, on vient à l’instant de déposer le nom de domaine www.accordenreconfort.org, ne cherchez pas, on est des entrepreneurs de génie.

Il ne nous reste plus qu’à trinquer avec vous, et comme on dit en Euskara (langue Basque), Zure osagarriari !

Cheers & Bisous !

 

Et n’oubliez pas de nous suivre :

Sur Facebook

Youtube ou Instagram

CHEERS 😉

——————————————————

Création graphique signée Sophie OZR :

http://www.sphozr.com/

264925195_693140514989261_8733925914297999703_n
Jean Calin
Co-rédac-chef amical, schlag et responsable, j’ai en général la flemme d’écrire sauf quand je m’adonne à cette manie légèrement égocentrée de postillonner mon obsession pour la musique "full sentimentale". Pop parfois trop criarde, souvent dépressive, rn’b mal fagoté, musique électronique bucolique et groove qui groove pas toujours toujours au programme. PS : Je galère à ne pas placer le mot mélancolique dans toutes mes chroniques. PLEASE HELP.

ÇA PEUT VOUS PLAIRE