Photo de couverture

Cocktail #58 | Janvier 2019

Et voilà que tout de go, sans autre forme de procès, on s’entérine dans la disruptivité en sortant notre compil mensuelle en plein milieu du mois de Janvier. Des gros déglingos. Peut-être qu’on s’est senti inspiré par l’expo Basquiat pour le cassage de code ? Où des déclarations de Yann Moix pour la nage papillon en solitaire et à contre-courant dans le fleuve du savoir-être ? Qui sait. Toujours est-il qu’on ne va pas vous laisser sans repères très longtemps. Et tels des maris adultères, on vous fait tout passer avec un petit morceau de flûte.

Alors alors, comment est ce qu’on va se rattraper ? Loin de nous l’envie de vouloir donner du nutella en promotion à des cadre sup, mais on peut déjà vous dire que cette première fournée sonore de l’année sent bon.

Un mélange d’herbes de provence brossés par des vents orientaux, parcouru de vibrations d’instruments exotiques mêlés à des basses profondes résonnant au large tels les klaxons de navire de croisière. Le tout dans un cocktail. Le toutou dans une playlist sur une plateforme de streaming orange bien connu (arrêtez de penser à la moumoute de Trump dès que vous lisez le mot orange, ça devient inquiétant). Oui, soundcloud. D’ailleurs, créez vous un compte et suivez nous. On y sort plein de jolis choses, comme des exclus bien groovy, des podcasts en famille et autres joyeusetés apéritives. 

 Il est l’heure de trinquer, et ça se passe par ici :  

264925195_693140514989261_8733925914297999703_n
Jean Calin
Co-rédac-chef amical, schlag et responsable, j’ai en général la flemme d’écrire sauf quand je m’adonne à cette manie légèrement égocentrée de postillonner mon obsession pour la musique "full sentimentale". Pop parfois trop criarde, souvent dépressive, rn’b mal fagoté, musique électronique bucolique et groove qui groove pas toujours toujours au programme. PS : Je galère à ne pas placer le mot mélancolique dans toutes mes chroniques. PLEASE HELP.

ÇA PEUT VOUS PLAIRE