Slow Steve – Sloth (Clip)

Après moulte pérégrinations sur l’internet à la recherche du nouveau truc qui allait nous faire kiffer, on est tombés sur Slow Steve, projet lancé au printemps dernier par un certain Rémi Letournelle. Originaire de Reims, ancien membre de Fenster, ce groupe au rock psychédélique et nuageux se compose de Joe, Sarah, Charley et donc de Remi. Le groupe va sortir son premier album, Adventures, le 6 mai prochain. Ce dernier fait suite à un EP, Steps, sorti tout comme son aîné sur label berlinois Morr Music.

C’est avec le clip de « Sloth » , morceau phare de ces deux projets qu’il nous a été offert de découvrir l’univers de Slow Steve. Et à peine entré, il était difficile de s’en sortir et de lui échapper. L’esprit nuageux dont on vous parlait précédemment laisse la place ici à un univers davantage « sous-marin », dans lequel de beaux synthés vintages se mélangent à une variété impressionnante d’instruments plus « classiques », explosant parfois comme des bulles d’oxygène remontées à la surface. Un voyage en douceur et en scaphandre donc, qui fait indéniablement penser à ce que propose des artistes comme Ariel Pink, John Maus ou Arthur Russell.

Sans réinventer le genre, Slow Steve suscite – avec ce morceau à la douceur répétitive – la naissance de belles émotions et arrive même, à l’image du clip ci-dessous, à surprendre par son inventivité et par l’absurde qu’il dépeint. On voyage alors dans un plan-séquence nous faisant errer dans les différentes pièces d’un lieu qui paraît évoluer dans une dimension parallèle à la nôtre. Des images lentes, parfois surréalistes, avant une apothéose splendide ; en toute humilité. La connivence de l’image et du son dans toute sa splendeur…

 

L’album Adventures est disponible depuis le 6 mai, vous pouvez l’écouter et le pécho sur leur bandcamp.

Cheers 😉

 

PARTAGER
Article précédentLive Report – Stormzy @ La Bellevilloise
Article suivantChansons vulgaires : un peu de poésie, beaucoup de cul
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.