SHLØMO – “LAST BUT NOT LEAST” INTERVIEW

Shlomo
Shlomo

Shlømo, c’est la puissance de la techno liée à la subtilité d’une BO. C’est le genre de morceau que tu lances dans tes écouteurs et qui transfigure le décor du métro. Une fois arrivé dans l’antre de béton dans laquelle tu passeras la nuit, ses kicks lourds couplés à des textures spatiales te feront flirter avec les étoiles.

Shlømo, c’est aussi, avec AWB et PVNV, l’un des piliers fondateurs du label Taapion Records qui se veut refléter à l’international l’effervescence et l’art de la production à la française. Solidement ancré dans la scène parisienne, résident de l’incontournable Concrete et producteur insatiable, Shaun Baron-Carvais est indéniablement l’une des figures majeures de la techno actuelle.

À l’occasion de son passage dans notre chère série estivale Jeudi Techno le 3 août aux Nuits Fauves, accompagné du duo Orphx et du jeune Überkeine, il s’est prêté au jeu de notre interview: LAST BUT NOT LEAST!

Le dernier track que tu as écouté avant de répondre à cette interview ?

C’est un morceau de la BO du magnifique film Arrival : Jóhann Jóhannsson – Heptapod B.

Le dernier track coup de cœur ?

C’est un track que je joue pas mal depuis un mois, sorti sur le très bon label Avian : Rhyw – Aversion to Memory.

Le dernier track que tu as acheté ?

Je me suis racheté les versions remastérisées des premiers Geophone, label de Mike Parker. A commencer par l’incroyable seconde sortie : Mike Parker – Shakuhachi Two.

Le dernier vinyle que tu vendrais si tu y étais forcé ?

Je ne vendrais pas mes vinyles de Boards of Canada, même si j’y étais obligé. Point.

Ta dernière date ? 

C’était le weekend dernier à Djerba, au Djerba Fest. On était en famille avec Antigone, François X, Leo Pol et bien sûr AWB avec qui j’ai joué en b2b. Très beau festival, ça fait plaisir de voir une énergie comme ça en Tunisie.

Le dernier festival planifié pour cet été ?

Je viens d’être booké deux fois à l’Atonal pour cette année, une première fois sous mon vrai nom où je proposerai un live ambient puis le lendemain sous mon alias Shlømo. J’ai hâte de m’y produire.

Ta dernière production ? Une petite histoire derrière tout ça ?

J’ai sorti il y a 2 semaines un EP en collaboration avec AWB sur notre label Taapion. C’est un projet qui nous tient a cœur, je pense qu’on continuera à sortir des collaborations ensemble assez souvent.

Le dernier track que tu joues souvent dans tes djs sets ?

Ces derniers mois je me suis remis à jouer la seconde version du remix de Dettmann pour le morceau Bad Kingdom de Moderat. Moins connue que la première version, elle permet de maintenir le public sous pression sans que ce soit trop big room : Moderat – Bad Kingdom (Marcel Dettmann’s Pitch & Stretch Remix).

Le dernier track pour un after ?

Un classique, mais ça permet de mettre tout le monde dans un bon mood et de repartir avec le sourire : Bizarre Love Triangle (Shep’s club mix) – New Order.

Le dernier concert ou film que tu as vu ? 

Je suis plutôt séries en ce moment. On attend tous le retour de Rick & Morty!

Le dernier track que tu aimerais écouter avant de mourir ?

Forcément un morceau d’Aphex Twin. Nanou 2 ou aisatsana [102]. Ce genre de morceau qui t’apaise. Je les écoute pas mal avant d’aller dormir.

La question du Limo : si tu étais une boisson ou un cocktail, lequel serais-tu ?

Un truc sans alcool, pour être raccord avec moi-même. Je serais un grand verre d’eau parce que :

Cheers!

EVENT FACEBOOK 
SOUNDCLOUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here