Ricky Hollywood x Marie Flore – You are not alone

0
3 vues

On ne vous apprendra rien en vous affirmant qu’il est parfois très agréable de se replonger dans un morceau que l’on affectionnait au tout début de notre adolescence. Époque lointaine où l’on était encore capable de recevoir les choses avec un premier degré total et sincère, couplé à une capacité d’analyse très amoindrie par la place prépondérante accordée à la production d’hormone de notre système endocrinien.

Cette chanson, traitant souvent de sentiments et de solitude, semblait écrite pour nous. For us. On ne comprenait que rarement ses paroles, mais on absorbait son “intention” par tous les pores de notre peau dégueu.

Alors quand des artistes que l’on affectionne pondent à l’improviste sur Internet le week-end de pâques un petit œuf moitié amour – moitié plaisir coupable, contenant une reprise aérienne de cette chanson qui sublime tout ce qui vous touchait chez elle, on reçoit logiquement avec chaleur les reflux de plaisir procurés par cette douce mélancolie pré-pubère.

LES ARTISTES :

Marie Flore : musicienne française qui chante en anglais et en français. Elle a pour habitude musicale de susurrer de la pop folk toute douce dans le creux de vos oreilles. Elle a sortie un album, By The Dozen, en 2014 sur Naïve. Joli bichou que ce disque, on vous le dit.

–  Ricky Hollywood :  musicien français qui fait de la pop fofolle et touchante depuis une bonne décennie et demie. Celui-ci accède ces derniers temps à un beau petit “succès d’estime” dixit lui même, notamment grâce à son Renaturation EP sorti (déja !) fin 2013 sur dokidoki, ainsi qu’un album cette année reprenant ses anciens tubes datant des débuts du haut débit sur le territoire français, sorti sur Gonzai Record. Au Limo on adore sa musique, et ses lives. Allez voir Ricky. Vive Ricky.

LA CHANSON :

« You’re are not alone », de Michael Jackson.

Ouaip.

Et cette cover d’être un véritable moment élégiaque et un autre adjectif qualificatif, une montée minimaliste composée à la “Chromatics. Pas de Jeffrey ni de glaçon ici, mais la belle voix de Marie en lead, les diphonies de Ricky au loin, et un synthétiseur petit cœur. Cela suffit largement à notre bonheur :

 

 

+ Bonus cadeau en même temps c’est gratuit :

Un petit extrait de l’album de Marie Flore, « Fancy », pour continuer sur la ritournelle pas si paisible de la fragilité de l’amour :

Et pour finir le meilleur teaser de l’année 2015 et 2016, pour l’album – K7 de Ricky Hollywood, «Mes meilleurs succès d’estime 2002-2010» dont on vous parlait tout à l’heure tout à fait clairement :

Marie sur soundcloud c’est par ici.

Ricky sur soundcloud c’est par ici aussi.

Micky sur bandcamp c’est pour quand ?