Who are you Mister Lone ? Notre selfinterview du talentueux producteur britannique

C’est teinté d’une certaine timidité, que le producteur Lone nous est apparu dans la Salle Henry Le Bœuf du Palais des Beaux Arts de Bruxelles. Serait-ce à cause du lieu impressionnant dans lequel nous nous trouvions, ou de la personnalité intrinsèque du britannique ? Notre petit doigt nous dit : un peu des deux.

C’est en tout cas un beau cadeau que les organisateurs de la BOZAR night nous ont fait, en nous installant pour l’interview dans cet écrin magnifique qu’est la grande salle du palais, qui a du certainement donner des idées à l’artiste pour ses prochaines productions. Les plus grands musiciens du XXe siècle y sont passés: Mengelberg, Horowitz, Rachmaninov, Walter, Stravinsky… Ce qui justifie son statut d’une des cinq meilleures salles du monde pour ses qualités acoustiques.

Mais retournons à nos « mout mout », le sujet du jour c’est bien Lone, Matt Cutler de son vrai nom. Natif de la ville fortifiée de Nottingham, terre de « Robin Hood », mais le rapprochement s’arrête là. L’anglais vit désormais dans l’une des régions les plus en mouvements (artistiquement) d’Angleterre : Manchester. Il possède aujourd’hui à son actif quatre albums et trois EPs, tous sortis sur le mythique Label R&S Records, qui naviguent dans une house spatiale et futuriste et cotonneuse, sans jamais renier une certaine filiation à l’abstract hip-hop et à des sonorités très séquencées, certainement inspirées des musiques de jeux vidéos sur la méga-drive de son enfance (cf interview plus bas).

Adulé par toute la presse spécialisée, le faiseur d’étoile Pitchfork en tête de liste, il est certainement l’un des artistes de musiques électronique les plus reconnus de sa génération. D’autant plus que ses collaborations en jettent pas mal : Machinedrum, Azealia Banks (à distance nous dit-il) pour ne citer qu’eux… Et de nombreux remixes félicités pour: Underworld, Radiohead, Chilly Gonzales, Totally Enormous Extinct Dinosaurs…

Une nouvelle échéance arrive et non des moindres, celle de son 4e EP. Le timide bonhomme nous en dis un peu plus ci-dessous, dans cette selfinterview qu’il nous a gentiment accordé – CHECK IT ▼▼

Et comme une bonne nouvelle de vient jamais seule (en tout cas pour nous), notre Crew de DJ CLUB LIMO jouera en sa compagnie à la Machine du Moulin Rouge ce vendredi 19 mai, pour la soirée Dure Vie.

EVENT PAR ICI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here