Passez un folking hiver avec Cold Weather Company

Cold Weather Company A Folded Letter

Aux Amériques, il n’y a pas que la scène rock alternative qui nous livre de nouveaux groupes et de jolis albums. On avait découvert Cold Weather Company en téléchargeant un peu au hasard leur EP sur Noise Trade il y a un petit moment. On a suivi la sortie de leur premier album Somewhere New en janvier 2015. Les trois jeunes gens du New Jersey nous avaient amenés dans une contrée pas si nouvelle : un pays du folk aux guitares acoustiques virtuoses, aux voix plurielles et harmoniques.

Loin de faire du déjà entendu ou des hey-ho songs, ce premier effort proposait de jolies fresques romantiques et des escapades dans les grands espaces américains. Si certains morceaux étaient encore un peu fragiles, d’autres étaient solidement structurés et tournent très bien comme « Fellow in the North » ou « Horizon Fire », tout premier titre composé par la formation.

Cold Weather Company c’est donc trois potes, deux guitares et un piano. Ils ne se produisent pour le moment que dans des bars du New Jersey ou de toutes petites salles qu’ils remplissent bien vite et ils font des premières parties. Ils sortent aujourd’hui leur deuxième album intitulé A Folded Letter. Vous avez pu en avoir un aperçu dans le Vendredig #9, souvenez-vous.

Ce nouvel opus laisse plus de place à l’instrumental, plus audacieux dans les arrangements et les voix de tête qui se mêlent aux chœurs, plus nombreux eux aussi. Un disque que l’on trouve également très charpenté, entre ses rythmes ardents, ses cordes étouffées, ses patterns de picking qui répondent aux strummings efficaces, et ses avalanches de mélodies à la guitare ou au piano. La présence de cordes donnent d’ailleurs de l’épaisseur à l’ensemble, et tout ça sans percussions – ou presque !

Et dès l’amorce de l’album, au bout de seulement quelques notes, on retrouve la patte de Cold Weather Company qui nous avait plue dès le départ. Certaines intonations nous rappellent Fleet Foxes ou Mumford & Sons période Sigh No More. Chaque titre possède une ambiance particulière et les treize morceaux plutôt longs racontent chacun leur histoire.

On trouve par exemple un très beau bridge avec un break astucieux dans « Deep Breaths », un palm mute qui fait hocher la tête au début de « Head Spins » ou encore une forme de répétition entêtante dans « Gettysburg ». Un album plein de détails et de surprises en somme, la bande son idéale de notre hiver emmitouflé dans nos pulls de Noël près de la cheminée.

 

On souhaite bon vent à Cold Weather Company, en espérant les voir en France un de ces jours d’hiver froids mais clairs. Qui veut un chocolat chaud avec l’album en écoute intégrale sur SoundCloud ?

 

Cold Weather Company, A Folded Letter