Voyage sensible et bucolique dans l’arriere pays gallois avec Novo Amor

Novo Amor

Loin des guitares grasses proposées d’habitude par notre rédac rockeuse, c’est vers la jolie folk qu’on se tourne aujourd’hui et on doit dire qu’on s’est fait happer assez rapidement par la délicatesse et l’élégance de « Carry you », deuxième titre du prochain EP de Novo Amor. Chaque note est une invitation au voyage, probablement à destination d’une campagne dessinée par Hayao Miyazaki où toute forme de violence serait vouée à disparaître.

Novo Amor nous arrive tout droit du cerveau d’un seul homme : Ali Lacey. Multi instrumentiste, chanteur et producteur gallois, Ali sortira son nouvel EP Bathing Beach le 26 mai prochain sur Believe Recordings, après Woodgate, NY en 2014. Tout son génie consiste à nous balancer toutes ses influences à la tronche dès les premières notes, pour ensuite mieux nous surprendre et nous embarquer dans un univers bien particulier. On croit reconnaître Arcade Fire, Foals, Bon Iver ou encore les Fleet Foxes, mais il n’en est rien. L’ambiance distillée dans ces morceaux est tellement sincère qu’elle casse toute velléité de vouloir mettre Novo Amor dans une case. Le son est grandiloquent, la voix bien mise en avant et les arrangements détonnent : on arrive à la fin de l’EP en ayant déjà bien voyagé et pourtant, on en redemande. Comme une partie du dernier Zelda en fait.

Ali Lacey explique d’ailleurs très bien toute la personnalité qu’il a pu mettre dans son EP: ‘‘L’idée du nom Bathing Beach provient d’une carte postale illustrée d’un rivage de New York, un lieu qui a été ma maison pour un été en 2011. Pour moi, Bathing Beach évoque le calme qui y était présent à l’époque ; l’idée d’un endroit où l’eau et la terre se rencontrent, d’un endroit idéal pour se laisser aller, pour être libre. Ce sentiment se reflète dans le clip de ’’Anchor’’ et c’est un thème récurrent aux quatre chansons’’.

Originaire des montagnes galloises, la musique de Novo Amor est donc belle, mélancolique et nous transporte dans un autre monde. La voix émotive d’Ali Lacey et les sons qu’il utilise, très souvent créés à base d’expérimentations sonores, renvoient à des chansons superbement atmosphériques, à la fois frappantes et émouvantes. Ali nous chante « Carry you », on lui répond « jusqu’au bout ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here