Le nouveau voyage dans l’espace de Talaboman va définitivement vous faire oublier la tronche de Thomas Pesquet

L’histoire commence après un festival en 2013 où l’ibérique John Talabot et le scandinave Axel Boman partagent le plateau pour un back-to-back interstellaire de 10 heures. De cette collaboration jusqu’alors inédite pour eux, naîtra une amitié ainsi qu’une envie de créer ensemble l’entité Talaboman, et leur premier morceau « Sideral ». Un mélange parfait entre échos acid et deep-house hypnotique que John Talabot fera connaître au grand public lors d’un DJ-Kicks sur sa terre natale, à Barcelone.

Depuis cette rencontre, nos deux DJ’s ont connu une période fructueuse dans leurs carrières respectives et n’ont cessé de faire danser la planète. Axel Boman avec son album Family Vacation à la frontière entre le disco et la musique tribale, a su distiller une House underground raffinée à la facture toujours impeccable. En témoigne le morceau « Hello » construit autour de sonorités issues des quatre coins du globe, qui procure une détente absolue et vous aidera sans aucun doute pour vos matinées les plus difficiles :

Sorti en 2012, l’album Fin de John Talabot nous avais transporté dans un registre plus attendrissant et nostalgique, mêlant brillamment samples de la House de Chicago et mélodies profondes, parfois sombres. La track « So Will Be Now… » en featuring avec Pional en est l’exemple parfait. Un morceau magique et captivant qui appelle au calme et à l’évasion :

Le duo nous revient donc trois ans plus tard, après de nombreux voyages entre Stockholm et Barcelone, avec un album intitulé The Night Land, décrit par la paire comme étant « un voyage d’introspection, une tentative d’étendre leur subconscient et de documenter leurs rêves ».

Et les deux génies du sample laissent s’enflammer notre imagination avec ce premier extrait, « Safe Changes ». Une ballade atmosphérique qui vous absorbe avec sa lente progression, son rythme posé et sa mélodie majestueuse au synthétiseur qui prend le temps de se dévoiler… Fermez les yeux, ne visualisez surtout pas le visage de Thomas Pesquet, et laissez vous aller. La véritable mise en orbite, elle, est prévue pour le 3 mars… Cheers 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here