Nickee B – 1984 EP

Hé toi là ! T’en as pas un peu marre de te taper des concerts de merde façon « Stars 80 » pour te rappeler tes jeunes années ? On t’avait déjà prévenu, mais on dirait que t’as pas compris. Arrête d’écouter des artistes claqués qui ont un pied dans la tombe : laisse ça à tes vieux par pitié.

Le Limo te propose de faire un bond dans le passé sans changer d’époque. Paradoxal ? Et pourtant le lyonnais Nickee B, bien de notre temps, a concocté un EP sorti le 13 mai dernier, qui possède tous les ingrédients pour te faire revivre l’année 1984. T’étais pas né ? Encore mieux !

À l’instar de son bro Fanateek One, Nickee B se fend d’une Modern Funk teintée de Synth Pop aussi pêchue que smoothy. Un peu comme un jus de fraise fraîchement pressé relevé au gingembre mariné. Infaillible pour pécho ou pour se dandiner all night long, you know what I say.

L’EP débute par un « Sweet Love » en feat. avec Satori In Bed : la voix suave du chanteur canadien se cale parfaitement sur le beat, pour un effet « flirt » garanti. Et si t’arrives pas à conclure avant la fin du morceau, la piste suivante, « Destiny », te donne une marge supplémentaire… Fais un effort !

Ça n’a pas fonctionné ? T’es aussi mauvais dragueur que moi, ça me rassure. Tu peux toujours tenter « Cover Girl », l’autre reprise de l’album, pour lui porter le coup de grâce… Ou accepter la friendzone ; c’est triste, je te l’accorde. Mais n’est-ce pas déjà triste en soi d’aller en club juste pour pécho ?

Si comme nous, bouger ton corps et ta tête suffisent à ton bonheur (ou alors t’es maqué(e), bravo), tu peux foncer sur « 1984 », le morceau le plus punchy du bouzin, et chanté par Nickee B lui-même. Impossible de ne pas gigoter dans tous les sens à l’écoute de la ligne de basse, tellement efficace !

Et si t’es du genre à chiller pépouze au volant de ta décapotable, l’EP 1984 possède également ce qu’il te faut : « Midnight Promenade », et « Night Thoughts » en particulier devrait te donner satisfaction. Enfin bref, à écouter d’urgence et à suivre de prêt chez Cadencé Records, le label de l’équipe. Cheers !

PARTAGER
Article précédentJeu Concours – FRENCH TOUCH (15 compils à gagner)
Article suivantCinéma, drogue douce & rock'n'roll
Raph
Il était une fois Moi. Jeune, vigoureux et d'une intelligence rare, Moi a longtemps cherché un site et une équipe à sa mesure.C'est ce qu'il trouva enfin lors de sa rencontre avec les membres fondateurs du Limonadier, où le monde put enfin prendre conscience de tout l'incroyable potentiel qui était le sien.Passionné par le Rap et plus généralement par la planète Terre, c'est tout naturellement que Moi décida d'écrire et de partager inlassablement ses dernières trouvailles sonores.Cocktail Préféré de Moi : Une caïpirinha bien fraîche, cela va de soi.