Mos Def aka Yasiin Bey – Sensei On The Block

Aie aie aie, Mos Def, aka Yasiin Bey (et de son vrai nom Dante Terell Smith) signe son retour… A la bien. Bien bien bien même. Rentrer de vacances et découvrir ces petites pépites que sont ses deux nouveaux titres = se faire bien secouer avec une belle claque musicale. Il est là, Yasiin Bey, toujours dans le game, et ces nouvelles sorties en sont la preuve.

Car celui qui a débuté avec le groupe Urban Thermo Dynamics dans les 90’s nous prouve bien qu’il n’a pas jeté l’éponge. Hier, au sein du Festival Jazz à la Villette, il se produisait sur scène avec le pianiste texan Robert Glasper Experiment et Tony Allen. Et c’était incroyablement mortel !

Pour le plaisir, revenons un peu en arrière. Car sa carrière, à Yasiin Bey, c’est aussi des collaborations avec des géants comme lui alias De La Soul, Kanye West, Jay-Z.

Si tu veux voir aussi ce que ça donne quand Kanye West, Nas, DeLa Soul, Will I Am, Damon Albarn s’improvisent une battle lors d’une teuf. Tiens, c’est cadeau.

Le mec n’a jamais chaumé dans les collaborations de toutes sortes – comme celle-ci plus improbable, pour le projet Blakroc en 2009 avec le groupe rock The Black Keys, où on peut l’entendre dans les titres « On the Vista » et « Ain’t Nothing Like You ». Et ça fonctionne bien !

Ou encore en 2010, quand il chante sur les chansons « Stylo » et « Sweepstakes », sur le troisième album studio de Gorillaz.

En 2012, il change donc de nom et d’approche, Mos Def se rebaptise Yasiin Bey. Une histoire de renaissance dont seuls les ricains ont le secret…

Dévoilés fraîchement sur la toile, le rappeur, producteur, mais aussi acteur à ses heures perdues, présente pour la rentrée 2015 deux nouveaux titres. Le premier sous son patronyme originel, avec le titre « Sensei on the block » réalisé avec son complice de toujours le producteur Ski Beatz. Et ça envoie du F A T, tout simplement.

Avant la sortie de ce premier titre, il y a quelques semaines, cette fois sous le nom de Yasiin Bey, l’artiste délivrait un tout nouveau morceau,« Basquiat Ghostwriter », en hommage, vous l’aurez compris, à l’artiste de Brooklyn Jean-Michel Basquiat. Accompagné d’un clip, que l’on se mate tout de suite.

On est aux aguets pour la suite qui on l’espère ne sera pas trop longue à arriver. D’ici là, on s’écoute ces deux derniers titres en boucle.

PARTAGER
Article précédentThrilogy – Heaven EP
Article suivantThe Limonadier Cocktail #19 – September 2015
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here