Moment de vérité pour la sortie du dernier album de Tim Engelhardt

La communauté électronique de Cologne continue de nous fournir une pléthore d’artistes au talent frais, prêts à bouleverser l’industrie. La dernière fierté de la ville s’appelle Tim Engelhardt, et à seulement 19 ans, il fait déjà parti d’une nouvelle vague de jeunes producteurs incroyablement polyvalents qui combinent une profonde connaissance musicale avec une espièglerie intuitive permettant des perspectives sonores multiples.

La formation de Tim comme pianiste se distingue aisément dans ses compositions, favorisant une harmonie et une structure mélodique étendue, couplée à la fluidité organique et la dextérité atmosphérique de sa musique. Une musique certainement inspirée par le terrain accidenté des forêts étendues de sa région d’origine du Westerwald ; une des chaînes de montagnes les mieux connues du pays, également source d’inspiration d’artistes comme Dominik Eulberg ou encore Gabriel Ananda.

Après avoir sorti son premier EP à seulement 14 ans et élargi son carnet d’adresses en composant pour des labels tels que WIR ou Babiczstyle, notre artiste signe son entrée dans la cour des grands en 2015 sur le label de la légende Steve Bug – Poker Flat – avec son EP « Everything is all you have » suivi par « Enigmatism », encensé par la critique et dont on s’écoute tout de suite le titre éponyme ; un déluge de sonorités techno, house et mélodique pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Deux ans plus tard, notre artiste gravit un échelon supplémentaire en se faisant remarquer par Dixon et Âme, producteurs stars à la tête du label référence de la scène électronique allemande et mondiale : Innervisions. Tim est invité à composer le titre « No more words » pour la célèbre compilation du label, Secret Weapons 9. Une véritable bombe rythmé et à la mélodie planante qu’on a pu découvrir lors du dernier passage de Âme à la Peacock Society.

Mais le plus gros défi du jeune prodige est la prochaine sortie de son nouvel album, « Moment of Truth ». 10 tracks griffés encore une fois Poker Flat, qui prolongent cette collaboration fructueuse autant pour le label que pour l’artiste.

L’album pose doucement les bases avec le titre à la mélodie onduleuse « Moment of Truth ». De là, Tim élève soigneusement le flux rythmique de l’album avec « Solitude », une track aux cannelures aériennes suivi du brillant « The Myths of You », dont la mélancolie exquise vous transportera dans des contrées assez lointaines.

Le titre « Eyes Closed » est quant à lui un détour réconfortant, une balade électronique caractérisée par la voix de Forrest dont l’impact émotionnel est flagrant. « Kissing your eyes », « When The Distance Disappears », « Azimute » et « Beyond Time » sont des tracks bels et bien ciblés pour se retrouver dans les backs de DJ tant l’énergie qui en découle est déconcertante.

L’album s’achève en beauté par la mélodie merveilleusement nostalgique d’« I am Here » pour finir par nous plonger dans le ciel nocturne étoilé de la track « Endless »Pour nous, le verdict est sans appel, le test de l’album est réussi avec brio !

On vous laisse découvrir 3 snippets de ce dernier projet en attendant la sortie prévue pour le 5 mai… Et désolé pour la frustration 😉

« Moments Of Truth »

« Azimute »

« I am here »

 

PLUS D’INFOS SUR L’ARTISTE

FACEBOOK

ALBUM EN PRÉ-COMMANDE

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here