Mixshake & Interview | Cody Currie

Cody Currie Mixshake Limonadier
Cody Currie Mixshake Limonadier

Brexit ou pas, l’Angleterre s’exportera toujours aussi bien, tant le monde adore les artistes qu’elle fait naître. Et la pépite britonne du jour se prénomme Cody Currie ! Signé entre autres sur les excellents label Pusic et Better Listen, le jeune londonien ne cesse de nous surprendre. Puisant ses inspirations dans la classe du Jazz, le groove du disco-funk et la chaleur de la soul, Cody Currie nous offre une heure de pur bonheur dans ce mixshake ! Alors servez vous ça tranquilou, et profitez en meme temps de notre petite interview du gars, où vous apprendrez, notamment, comment faire du bon son avec peu de moyens. Cheers 🙂

 

Salut Cody Currie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis né et j’ai grandi à Leytonstone dans l’est de Londres (un quartier culturel connu / NDLR : checkez la page Wikipedia !). J’ai commencé à produire il y a environ quatre ans mais j’ai pas mal gratouillé sur ma guitare avant ! Maintenant je fais des études de musique à Londres.

A quoi servait ton pseudo BUFFA (Merci Discogs ^^) ?

C’était juste un blase que j’ai utilisé il y a quelques années quand je cherchais mon style. Quand j’ai trouvé mon son, je me suis mis à utiliser mon vrai nom. Ça sonne aussi comme un alias de MC Grime, c’est une autre raison pour laquelle j’ai décidé de changer.

Quelle est le concept derrière Re-Jazz / Regroove ?

A la base je m’amusais juste avec des samples sur ma MPC, c’était principalement des instrus Hip Hop que j’aimais beaucoup, et que je voulais jouer en mode Club. Je me suis dit que ce serait sympa d’ajouter mes sections de piano / Rhodes ou autre dessus. J’ai trouvé que le nom “Re-Jazz” sonnait bien car ce n’était pas vraiment sérieux, ni vraiment un remix.

Est-ce que tu as une routine de production ? Quel est ta machine préférée ?

La routine diffère de morceau en morceau, bien que j’utilise quasiment toujours une MPC 1000 et un synthé digital tout merdique, le XP-10, que j’ai trouvé dans une poubelle haha, il faut taper dessus pour enlever le trémolo, ce qui peut bien sonner d’ailleurs ! Rien ne marche vraiment bien mais je me débrouille à tout caler dessus , avec un peu d’édition comme d’habitude. Actuellement j’essaye d’ajouter plus de live et d’enregistrements de bruits d’environnement avec un pauvre enregistreur Tascam. Ma machine préférée est probablement ma MPC, c’est la plus fiable, et mon enregistreur quand j’essaye d’intégrer des vocales.

Peux-tu nous donner tes trois morceaux du moment pour retourner un dancefloor ?

C’est assez variable selon les ambiances, mais en voici quelques-uns qui ton déja très bien fonctionnés 🙂

Romare‘All Night’ (Ninja Tune) C’est sorti fin 2016 et j’adore toujours la jouer. Ninja Tune c’est une valeur sûre ! Il y a une vrai atmosphère tribale dedans.

 

Weyman Corporation – ‘Kumbayero (Barclay) un morceau d’afrobeat / funk français. Je l’aime car il est intéressant dans son intégralité, j’adore les vocales de soutien. Je crois que je l’ai trouvé en fouillant dans les disques de mon père. Il marche bien avec le public adéquat.

Max Graef & Glenn Astro – ‘China Nr. 04’ (IMYRMIND Remix) 

C’est vraiment une bombe, j’aime beaucoup les percussions croustillantes et l’influence acid.

Quels sont tes projets pour les mois à venir ? D’autres sorties ?

J’ai deux trois trucs qui doivent sortir cette année, je prends juste le temps de m’assurer que je suis à 100% content de tout. Il y a une sortie prévue sur Razor-N-Tape, qui est un super label, j’ai vraiment hâte. J’ai aussi un EP sur Velours Records qui est le nouveau label de Luvless/ J’ai aussi fait un morceau pour un various sur Lemonade Records, un nouveau label à surveiller de près (NDLR : Ce n’est pas nous haha). Il y a d’autres sorties sur lesquelles je travaille mais je balancerai les infos le moment venu.

Et pour finir, la question du Limonadier : si tu étais une boisson ?

Un fût de bière ahah hum, non, je suis pas mal sur le rhum ces temps-ci donc je dirai plus un Cuba Libre sur une base de Ron Zacapa.

Ok merci à toi !

 

Facebook de Cody Currie

Soundcloud de Cody Currie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here