Ménage à Trois – Australia Part. 2 EP

Des cendres des mystérieux et surbuzzés Wu Lyf, groupe de rock anglais issu de Manchester formé en 2008 et séparé en 2012, Joseph Louis Harland Manning a fait naitre un tout nouveau projet indie, un tant soit peu « R’nB R Kelly », Ménage à Trois. Bien loin de toute appartenance musicale, le groupe livre une musique des plus sensuelle, naïve et sentimentale.

Et croyez-nous, avec cette vague de fraicheur qui déferle ces derniers jours sur la capitale parisienne, il est bon de se réchauffer encore un peu avec les voix suaves des mancuniens de Ménage à Trois.

Signé chez l’excellent label français, Cracki Records, MA3 sort le 18 septembre l’EP Australia Part 2, alors que 6 mois plus tôt, les plus chanceux se déhanchaient déjà sur la Part 1. Que l’on se remémore grâce à nos petites oreilles, tout de suite:

Du 1er titre du nouvel EP, Australia Part 2, « Bobby’s Prism », c’est un groove délicat et modeste qui se dégage, comme si ces joyeux lurons en avaient fini avec leurs exploits passés pour se laisser aller à quelques pas de danse endiablés. De leurs côtés, « Monument » et « Be Right Back » viennent mettre magnifiquement en relief les parties vocales du groupe.

Et si on s’arrêtait un peu de parler et qu’on s’allongeait quelques minutes… Voilààà, il ne nous reste plus qu’à écouter ce nouvel EP et se laisser bercer :

Alors c’est pas divin pour affronter la grisaille de l’automne ce doux clapotis de vagues… ?

Avec ces deux disques et leurs dix titres planants aux traits prononcés pour les sonorités aquatiques et les mélodies venues d’ailleurs, c’est une bien belle parenthèse que Ménage à Trois nous livre là. Après le Macki Festival qui a eu lieu fin septembre en région parisienne où ils se sont produits, on attend d’en savoir plus sur leurs prochaines dates…

PARTAGER
Article précédentArcade Fire — The Reflektor Tapes EP
Article suivantInterview & Première – Dézaulait
FuFu

Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d’instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de… En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c’est très bien comme ça.
Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !

Mon Cocktail Préféré :
Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.