Cinéma Paradiso 2015 | Live Report

Nous avons eu 10 jours (du 16 au 26 juin) pour vivre l’expérience qu’offraient Mk2 et le Grand Palais au sein de sa sublime nef, et heureusement, nous sommes nombreux à avoir eu la chance de profiter de cette expérience à fond. Pour sa deuxième édition, le Cinéma Paradiso, qui tire son nom du film éponyme du début des 90’s, a projeté 22 films cultes et transgénérationnels comme Forrest Gump, Indiana Jones, Mommy, Top Gun, The Big Lewoski, Titanic, Le Grand Bleu, on en passe et des meilleurs… Et a accueilli près de 80 000 personnes en son sein. C’était donc l’occasion pour les parisiens, mais pas que, de visionner au sein d’un lit, d’un fauteuil, d’une loge ou de gradins, bref, dans des conditions plus qu’originales, des monuments du cinéma.

Les soirées commençaient par les séances cinoche, tous les soirs à 21h50. En sus, des animations gratuites et des offres de restauration étaient proposées. Il y en avait pour tous les goûts et toutes les papilles en passant de la nourriture bio et healthy de la Guinguette d’Angèle à un diner préparé par l’ancien candidat de Top Chef, Jean Imbert, aux saveurs de l’Italie avec Mozza & Co, aux goûts sucrés et alléchants des petits donuts, aux empanadas d’Argentino Clasico. Il était facile de traverser divers continents mais aussi de s’abreuver grâce aux stands tenus par des célèbres marques de soda et d’alcool. Les trois pistes de Bowling de luxe « Take Your Chance » (en partenariat avec Chanel – d’où le luxe), ont suscité de la part des visiteurs un fort engouement sans parler des machines à cadeaux pour gagner des lots de parfums, etc. Une opération fortement remarquée donc, et remarquable ! Un Festival très bien pensé (et très bien brandé 😉 ) où nous avons pris plaisir à aller !

Lors de notre soirée du 24 Juin, nous avons eu la chance de voir Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue à la tombée de la nuit. Et il est vrai que nous avons été totalement conquis par cette expérience, tant par tous les cadeaux proposés par les partenaires : Pop Corn, boissons, cadeaux des partenaires et autres… Que par la promesse tenue par le lieu.

A la fin du film, tout le monde s’extirpa de son siège pour basculer dans le « Superclub » pour la Club Sandwich qui avait pour invité d’honneur Mr Disco, le bien nommé Cerrone. Au rendez vous, du monde, du beau et surtout des personnages du monde gay déguisés et plus chauds que jamais pour nous désinhiber sur le dancefloor. Une bonne soirée dont on se souviendra ! On s’écoute en passant un petit classique de Cerrone, hommage à cette soirée folle !

Mention spéciale également cette année aux nouvelles animations qui ont été mises en place pour les spectateurs comme des cours de danse avec des soirées sous le signe du rock, du tango ou de la salsa, du live-painting, 1500 mètres carrés de miroirs ou encore un accueil en musique en collaboration avec la Sacem et l’évènement « Welcome Band » orchestré par un ou plusieurs musiciens.

Côté soirée, tous les soirs ou presque après les films, les fameuses « Superclub » ayant accueillies, quant à elle 30000 personnes. A chaque soirée, un collectif invité ! Nous avons participé à la Club Sandwich, mais la House of Mask a reçu également des artistes tels que Breakbot, Kavinsky qui ont littéralement enflammé le dancefloor, à ce qu’il paraît. Il y a eu la première Ants Party du célèbre club Ushuaïa Ibiza qui a rassemblé 6000 personnes avec la venue du rappeur américain, Travis Scott. Ouais ouais. Boiler Room également, le temps d’un soir a pris ses quartiers au sein du Grand Palais. C’est donc à ce jour la plus grande qu’il ait été organisée. BETC POP & Kitsuné ont également été convié. Et croyez nous, ça a chauffé sans relâche chaque soir sous la nef durant 10 jours !

Seule petite déception, cette année, nous n’avons pas retrouvé l’installation à l’américaine de drive-in. On avait apprécié cette idée gonflée et originale durant la première édition. Mais rassurez-vous, on est tout de même reparti plus que comblés, repus et gais comme des pinsons. Et à n’en point douter, ceux qui y sont allés s’en rappelleront aussi !

On attend la prochaine édition avec une grande impatience maintenant ! Longue vie au Grand Palais et au Cinema Paradiso ! Cheers !

Crédits photo : © HLenie

PARTAGER
Article précédentOf Monsters and Men – Beneath the Skin LP
Article suivantPremière | Matthias Fiedler
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.