Nos meilleures tracks de l’année 2017 !

Tout le monde est au courant, donc on va pas faire genre : les tops de fin d’année, c’est surtout pour se faire plaisir. Un truc qui en soi n’intéresse pas grand monde, mais ultra plaisant à faire. Et intéressant aussi, car se poser un peu, regarder légèrement en arrière, mettre des sons et des mots sur ce qui nous a marqué, touché, fait danser, accompagné, tiré, donné envie de… Ça définit un peu les grandes lignes de qui nous sommes. Eh oui, la sincérité, c’est important la mif. Encore plus ces derniers temps, où l’on trouve que c’est ce qui semble avoir fonctionné le mieux dans la musique. Quand tout a déjà été fait, entendu, la démarche et l’énergie comptent plus que tout. Cette année 2017 en est le plus bel exemple.

Voici donc le TOP 5 des tracks de chaque membre de la team Limonadier, que l’on a rassemblé dans une playlist bordélique comme on les aime, juste en dessous, pour ceux qui ont la flemmouze de lire la suite. Chaque top étant accompagné de la petite ligne éditoriale perso de chacun. Plein de petites bulles d’amour dans vos limonades les amis. Cheers !


Barba Dulce

Voila les tracks que j’ai écouté en boucle en 2017. Au menu : le Groove orential d’Alek Lee, les sonorités eighties limite Electroclash de Jonny Rock, la sauce Deep de Project Pablo, le mélange Hip House de Jacques Renault et enfin les Breaks fracassants d’Objekt.

Alek Lee – Sfarot

Jonny RockMegaedittofanedit

Project PabloOut to lunch

Jacques RenaultTop billin’

ObjektTheme From Q

 

Jean Calin

Comme toutes les autres années, la musique atmosphérique teintée de mélancolie, qui transporte et marque durablement comme un bon film ou un bon livre, est celle que j’ai le plus écouté en 2017. Voici donc cinq morceaux moelleux, discrètement épiques, lumineux et volatiles. Comme des oiseaux à la recherche d’un climat tempéré pris dans un grand courant d’air froid. Mais qui, au lieu de le subir, se laisseraient aller à planer, les muscles décontractés par nécessité, sagesse, et finalement, par plaisir. Car sans froid, pas de chaud. Eh oui. Bisous frais sur vos nuques les petits canards.

MondokpfThe Call

Marc Melia Fata Fou

Isla del RojoGe Fjället Tillbaka

Gaussian CurveThe Distance

FutureHallucinating

 

Roxy

Pour ma cuvée 2017 : de la pop indé et du lofi car on ne se refait pas, mais aussi des sons qui mélangent les genres en s’influençant du jazz, du rap, du rock, etc. Beaucoup de jeunes artistes talentueux et surtout une belle brochette de chatons qui méritent qu’on écoute l’intégralité de leurs discographies respectives, desquelles extraire un titre unique a été un petit déchirement personnel.

Gus DappertonPrune, You Talk Funny

Her’sCool With You

Rex Orange CountySunflower

BrockhamptonFace

Babeheaven ft. Deem Spencer – Your Love

 

Toinou

Du très bon rap en provenance de la East Coast nord américaine cette année, à l’image du petit protégé de JCole, J.I.D, du jeune magicien Obasi Shaw qui place dans cette tracklist deux des morceaux avec lesquels il a soutenu son mémoire de fin d’études à Harvard, ou encore du québécois totalement zélé David Lee. Petite dose d’exotisme enfin avec GROGNation, le groupe de rap portugais qui t’envoute avec ses parpaings sonores.
Parce que choisir n’est pas toujours exclure, foncez écouter les discographies de tous ces beaux artistes, et balancez vos coups de cœur !

J.I.DHereditary

Obasi ShawOpen your eyes

Obasi ShawBeast

David LeeWrapit Up

GROGNationUMA BECA

 

Julia W.

Si l’année 2017 devait être résumée en quelques sons, c’est bien sûr par le retour tonitruant du r’n’b, mais surtout par l’efficacité du hip hop, qui n’a eu de cesse de se renouveler. Alors que old school et west coast continuent de cohabiter, de nouveaux producteurs en Europe (Devaloop, Plusma, Jarami…) et au Canada (Tour de Manège, Planet Giza…) fomentent les bandes-son du futur… Une chose est sûre, 2018 sera HIP HOP ou ne sera pas !

Earth GangROBOTS

Raydar EllisHomecoming Marching Band

JaramiKnow no better

Jesse Boykins IIIEverybody Shut Up

 

Najet Spaciale

Cette année encore, la House a prospéré… 2017 était fort en productions, en fêtes et en paillettes ! Même si le retour aux “origines” a définitivement fait sa place au sein de nos playlists, on n’a pas pu rester indifférents à certains sons et artistes qu’on écoutait en boucle. Kiko Navarro, shazamé pendant le set d’Omar S aux Nuits Fauves ; Folamour, qui a sans aucun doute marqué la House française tout au long de l’année ; Coeo, qui nous a fait danser tout l’été ; Mike Dunn, joué régulièrement par Nick V ; et enfin ce son de Karizma, qui avait (et a toujours) le pouvoir de soulever les foules en soirée.

Kiko NavarroI Can Show You The Way

FolamourThe Power and The Blessing of Unity

COEOCabrio Mango

Mike Dunn Feat MD X-SpressDJ Beat That Shhh

KarizmaWork It Out

 

Raph

2017, encore une année durant laquelle vos chers serviteurs n’ont pas su où donner de la tête (du moins musicalement parlant), tant les artistes de tous horizons ont redoublé d’efforts pour faire frétiller nos oreilles. Comme l’ont suggéré juste avant les amis Toinou et Julia, on a donc eu droit à un bon cru rapologique aussi varié que plaisant… et une liste de big up longue comme le bras à envoyer. Seulement voilà, il faut bien faire des choix ; du coup je vous soumets une micro-liste de titres qui ont tourné en boucle dans mon discman digital en cette fabuleuse année d’élection de Trump.

Woodie SmallsTokyo Drift ft. K1D

Infinit’Intro (NSMLM)

VenomFace Off ft. The Legion

Jupiter A.K.ALu$t 84 ft. Nolan The Ninja

L.A.ZLoco Dough

 

Lexoo Irles

Cette année fut riche en découvertes de mon côté. Il y a des tracks qui m’ont prise aux tripes dès la première lecture comme “A New Life (Planet Earth mix) » droppé par le mystérieux producteur S.O.N.S, ou encore “The Dawn” qui signe le grand retour en terre obscure de Chloé sur le label Lumière Noire. Deux tracks planantes qui invitent au voyage. Dans des ambiances différentes un peu plus groovy, je tire mon chapeau à des producteurs comme Peter Croce, ou encore Chevals, qui nous ont bien régalés avec des tracks plus groovy les unes que les autres. Et vu qu’une vie sans groove ne vaut pas la peine d’être vécue, je leur dis Merci et leur rends hommage avec ces deux autres prods. Et parce que j’aime bien les démarrages en fanfare et que j’espère que 2018 va démarrer à fond la caisse, je clos ma sélection avec Armless Kid et sa track “Henry Mancini” qui vient juste de sortir et qui vous donnera envie de passer la cinquième pour cette nouvelle année, qui, je l’espère, sera aussi bonne que celle que l’on vient de passer (musicalement parlant).

S.O.N.SA New Life (Planet Earth Mix)

ChloéThe Dawn

Peter CroceGet Up and Boogie

ChevalsBig Man

Armless KidHenry Mancini

 

Joana

En 2017, il y a eu du cosmique, du spatial, du magique : un vrai voyage pour nos oreilles. Choix difficile au cœur de cette constellation de pépites, mais voici ma sélection de morceaux remarqués : le groove breaké de Derek Carr chez Subwax Excursions, Janeret dans la nouvelle collaboration exquise entre Yoyaku et Concrete, l’ovni electro de Dopplereffekt chez Leisur System, les rythmes tribaux de Ninos du Brasil chez Hospital Productions, et enfin, la minimal chamanique de Barac chez Lick My Deck. Have a nice trip !

Derek CarrAn Ocean Of Stars Between Us

JaneretInterstellar

DopplereffektCellular Automata

Ninos du BrasilNo Meio da Noite

BaracSapte, Numarul Magic

 

FuFu

Bouwdel que c’est chaud de sélectionner une poignée de tracks quand on voit à quel point cette année a été riche en pépitas ! Pour ma part, j’ai kiffé sur Airworks, recrue du label de beatmakers NinetoFive qui a sorti un album aux petits oignons intitulé « Director’s Cut » et que je vous recommande chaudement, mais aussi sur Nikitch, sorte de Cashmere Cat à la française, l’ami MYD qui m’a fait rêver avec son deux titres et son beau petit cul, le londonien Sugiwa ou encore l’autre londonien de Lone qui vient de lâcher une BOMBASTIC nommée « Arc » ! Belle année les p’tits loups 😉

Airworks – Morning

Nikitch – When It All Falls Down (Frederic Robinson Remix)

MYDThe Sun

SugiwaJORJAS INTERLUDE //

LoneArc

 

Ludo

La Techno, le Hip-Hop devenus Pop ? C’est peut-être la conclusion de cette cuvée 2017, et des dernières années pour certains d’entre nous. Mais je retiendrais personnellement l’extraordinaire portée d’internet qui a encore amené à nos oreilles, et avec abondance, des pépites du grand et du petit monde. Des feat improbables entre rookies et old-timer, entre Paris, Bruxelles et Londres qui caracole toujours avec sa base-line si caractéristique. Pour ce qui est du reste, gros big up au label Local Talk et Toy Tonics, qui m’ont bien fait groover.

CrackazatSundial

Marv WonSoundtrack of Autumn ft. Gwenation

Supa BweFool Wit It Freestyle ft. Chance The Rapper

GoldLinkRough Soul ft. April George

L’or du CommunCordes Metaliques

 

Clémence

Les années passent et le rock se meurt (un peu). En 2017, seuls les deux groupes suivants ont réussi à capter mon attention. D’abord ce petit génie de Yellow Days : la rigueur de Temples, la voix de King Krule, le chill des Allah-Las… Avec son nouvel album, George​ ​van​ ​den​ ​Broek de son vrai nom nous a régalé (et épaté) du haut de ses 18 ans. Mes tripes se sont également toutes retournées à la découverte de Shame. Les tout jeunes anglais (à croire qu’on vieillit LOL) se sont ramenés pour tout défoncer et ont carrément réussi leur pari. En 2018, promis je change de style pour pouvoir faire un vrai Top 5 !

ShameTasteless

Yellow Days – That Easy

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here