Mixshake | Cinthie

Sur terre, c’est peut être à Berlin que la scène deep house est la plus active. Il s’y développe des talents qui apportent quelque chose de particulier à ce petit monde, et Cinthie est l’un d’entre eux. Ses activités couvrent tous les aspects de l’industrie de la musique : elle gère trois labels et elle est également DJ et productrice. Cliquez donc sur l’énorme mixshake qu’elle nous a préparé pour fêter notre entrevue et lâchez vous !

Salut Cinthie ! Est-ce que tu peux nous dire quelques mots sur toi ?

Bien sûr ! Je m’appelle Cinthie et je suis une productrice et DJ basée à Berlin. Je gère également Beste Modus, Unison Wax et Beste Freunde ainsi qu’une petite maison pleine de studios dans laquelle travaillent des artistes plus ou moins connus de la scène électro.

Comment et quand est ce que tu t’es mise à faire de la musique ? Est ce que ça a un lien avec les soirées que tu organisais à Berlin il y a quelques années ?

J’ai commencé à acheter des disques vers 13-14 ans parce que mes parents m’ont toujours acheté des vinyles et que les CD n’existaient pas encore. J’ai toujours adoré écouter de la musique, danser et je suis sortie en boîte pour la première fois à l’âge de 16 ans. Cette année là, j’ai aussi commencé à bosser pour un magasin de disques et ils m’ont forcé à être DJ. J’ai fait mon premier concert à 17 ans, et j’ai adoré. À 19 ans, j’ai signé sur un gros label et j’ai voyagé à travers le monde pour quelques concerts. Mon premier disque est sorti en 2000 (j’avais 20 ans), mais je me suis arrêtée de bosser avec ce label en 2003 pour me mettre à monter des teufs underground illégales à Berlin avec quelques amis. Du coup, je me suis mise à jouer tous les week-ends et j’ai pas sorti grand chose parce que je devais finir mes études de développeur informatique. Ensuite, j’ai rejoint l’équipe de Keinemusik, ça ne m’a pas vraiment plu, et puis j’ai eu un enfant et rencontré les mecs de Beste Modus dans un club en 2012 et j’ai décidé d’ouvrir un label avec eux. Clairement la meilleure décision de ma vie 🙂 On s’est mis à lancer nos propres soirées et à nous faire connaître, et à tourner pas mal. Et voilà!

Tu es une amatrice inconditionnelle de vinyle, est-ce que tu utilises uniquement des technologies analogiques pour produire ?

Non pas du tout ! J’utilise juste Ableton, un bon paquet de logiciels, et ma vieille bibliothèque perso de sample que j’ai commencé en 1998.

Est-ce que mixer et produire t’ont aidé dans la gestion de tes trois labels (Beste Modus, Unison Wax, et le plus jeune Beste Freunde) ? Comment est que tu arrives encore à trouver du temps pour être DJ et pour ta famille ?

Mmmh… bonne question. Je dirais oui et non à la fois. Non, parce que produire et être à la recherche de nouveaux disques et de nouveaux sons demande beaucoup de temps. Et oui, parce que sans mes activités de DJ, je n’irais probablement pas chaque semaine au magasin de disques ou au club pour découvrir les nouveautés, être à jour de ce qui se fait, et rencontrer des gens nouveaux, des producteurs, etc. Mon agenda est clairement blindé, du coup j’essaie de faire attention, d’avoir assez de temps pour moi et pour ma famille. J’essaie de perdre le moins de temps possible.

Que penses tu de la scène house française actuelle, et des labels genre Rutilance ou Lazare Hoche ?

Oh j’adore. Surtout la famille Rutilance. Ils sortent vraiment de très bons trucs en ce moment. Mais plus généralement c’est vraiment agréable de jouer en France en ce moment. J’ai le sentiment que les gens comprennent et apprécient vraiment ce que je fais.

À ton sens, quelles sont les différences principales, en ce qui concerne la scène electro entre Berlin, Londres et Paris ? Si tu devais partir dans une de ces trois villes pour faire la fête, laquelle choisirais-tu ?

J’irai clairement à Paris. J’adore l’énergie qu’il y a là-bas en ce moment. Mais Berlin est clairement plus détente et les clubs ne ferment jamais, donc tu peux faire la teuf non-stop… si c’est ce que tu recherches. J’aime la liberté et la sérénité que je ressens à Berlin, mais je préfère Paris pour la musique que je joue. Londres est top également, mais c’est parfois un peu le stress, je trouve.

Peux-tu nous dire quel est ton top 3 des tracks du moment ?

Wow, c’est dur à dire parce que y’en a vraiment beaucoup, mais c’est vrai qu’en ce moment j’adore jouer ces trois là :

– Toutes les pistes de Dawn Illusions, le nouvel et premier album de Jonas Palzer sorti chez Portray :

– “Static” de l’adorable DJ Steaw de chez Rutilance est dans ma pile de disques depuis un bout de temps déjà,

– Et enfin, ‘Revolt’ de Liam Geddes sur le tout nouveau label Beste Freunde.

Quels sont tes plans à venir ?

J’essaie de me focaliser sur la production, parce que c’est ce que j’ai le plus de mal à faire à cause du manque de temps. Quelques uns de mes morceaux vont sortir sur d’autres labels. Beste Modus 06 sortira en septembre, y’aura peut être un nouveau Unison Wax d’ici Octobre et Beste Freunde 02 en Novembre. J’essaie d’avoir plus de places pour mes studios, mais ça c’est un peu l’histoire sans fin en ce moment. J’ai vraiment hâte de démarrer ma première tournée en Asie en juin et de mes vacances dans le Sud de la France juste après mon retour. Sinon quoi d’autre ? Ah oui, j’ai un petit projet avec un mec bien cool de Lyon qui est sur un autre label, je vais organiser quelques soirées ici ou là avec d’autres potes et puis je vais essayer de kiffer ma vie.

Enfin, la question du Limonadier, si tu devais être un truc à boire, qu’est ce que tu serais ?

Mec, clairement une pastèque. Parce que c’est à la fois très doux, et très résistant à l’extérieur.

Merci beaucoup !

Retrouvez Cinthie sur Soundcloud / sur Facebook.

Crédits Photo Katja Ruge

PARTAGER
Article précédentUffe – Lastest Releases
Article suivantTeleman – Breakfast LP
Polair
L'autre papa, taulier depuis 5 ans de la musique électronique au Limo. De la techno industrielle berlinoise à la disco house des plus groovy en passant par de la micro à la roumaine, je vous parlerai de tous les styles qui ont ce petit truc qui fait battre nos coeurs.Si j'étais un cocktail je serais un long island ice tea, sucré mais violent.Pour des mixs et démos, c'est par ici >> https://soundcloud.com/polairwatso