Avec Floyd Shakim, laissez vous bercer par le chant des sirènes…

Floyd Shakim

Floyd Shakim est un artiste mystérieux.

Basé à Paris, il appartient à une génération de musiciens à la fois curieux et libre. Ses créations et son univers singulier n’ont clairement pas de frontières, et les sonorités qu’il bâtit sur ce Mermaids Fade (sorti le 3 mars) – aka le titre que l’on va vous faire découvrir aujourd’hui – se gorgent d’influences à la croisée des genres. De James Blake, avec qui il partage le goût de l’architecture musicale et du chant aux effluves soul, à King Krule ou Mount Kimbie – qu’on croit d’ailleurs entendre, en écho, sur le morceau – en passant par Tame Impala pour son sens de la mélodie : on découvre sur cette piste et plus largement sur l’EP une technicité inspirée d’une tradition musicale résolument moderne.

Une force de production que Floyd Shakim tire, entre autres, de ses précédents projets en tant que producteur aux côtés d’artistes d’horizons divers tels que notamment Awir Leon ou Ikaz Boi. Et quoi de plus beau pour ce beatmaker d’origine que de belles collaborations. Avec son nouveau projet, Floyd a eu pourtant une envie très différente, puisque cette fois il s’accompagne lui même, en prêtant sa voix à ses productions.

Au final, on a là un opus éthéré et complexe, à la production riche et ronde, mêlant inspirations hip hop, matière électromagnétique et soupçon pop. Un EP où vibrent les sirènes du passé, et où Floyd nous raconte avec nostalgie et une certaine mélancolie ses histoires de cœur, celles qui font mal ou du bien mais qui resterons toujours accrochées quelque part au plus profond de nous. Chaque titre examine à sa manière les différentes facettes de cette mémoire qui nous hante, parfois : sur “Mourning Glory” , ce sont les lendemains qui chantent, tandis que“Truth And Lies” laisse place à une introspection salutaire. Idem sur le morceau “Beautiful” dans lequel la mélodie résonne comme une ritournelle obsédante.

Un EP puissant et cohérent, où la pop et l’électronique se rencontrent à merveille. De l’élégance, de la maîtrise. Vous l’avez compris, ce Mermaids Fade est une vraie réussite.

PARTAGER
Article précédentINTERVIEW + Mixshake | Times Are Ruff
Article suivantOn était des gamins parmi les gamins au concert de Kid Wise à la Maroquinerie
FuFu

Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d’instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de… En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c’est très bien comme ça.
Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !

Mon Cocktail Préféré :
Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here