Damu The Fudgemunk – How It Should Sound – Volumes 3, 4 & 5

Actif depuis 2005, Damu The Fudgemunk est un artiste hip hop, originaire de Washington DC. En plus de sa carrière solo, en tant que producteur et DJ, il fait partie des groupes Y Society et Panacea. Fils de musiciens, digger invétéré, s’essayant au MC’ing et au graffiti, c’est tout naturellement que le hip hop devient son style prédilection.

Après deux projets très jazzy en 2007 et 2008, Damu The Fudgemunk a bien grandi mais sa passion est restée intacte. Il est resté un inconditionnel du beat, du sample et de toutes les façons de leur faire « faire » de la musique. Très productif, il a emmagasiné une telle quantité d’instrus qu’il ne sait plus trop quoi en faire. C’est alors qu’une idée mûrie dans sa tête : pourquoi ne pas réunir tous ses projets oubliés, tous ces samples, tous ces morceaux perdus dans les nimbes de son disque dur, et qui n’ont jamais été utilisés par des MCs. Pourquoi ne pas en faire carrément un album, rétrospectif de l’intégralité de son parcours ? Et Boom ! Après avoir quand même pris le temps de retravailler tout ça, en 2010 sort le premier opus des compilations How It Should Sound suivi, la même année, par le volume 2.

Véritable ode au hip-hop et à toutes ses sources d’inspirations, ces deux projets sont incontestablement l’œuvre d’un amoureux du vinyle, du beau son et du sample parfait. On y retrouve des références magnifiques, à l’ancienne, comme Marlena Shaw, Curtis Mayfield, Bobby Womack et mais aussi des choses plus improbables (pour un américain) comme par exemple « Assassin de la police » de NTM. Tant de références que nous pourrions passer des heures à vous en parler, mises en valeurs avec brio par la découverte de ce petit magicien du beat qu’est Damu The Fudgemunk.

On s’écoute donc les deux premiers volets, How It Should Sound vol. 1 & 2, et si vous êtes chaud patate vous pouvez même freestyler en yaourt devant votre ordinateur :

Autant vous dire que ces deux premiers volumes ont rencontré un certain succès auprès du public. Les amateurs de sampling « as an art » comme diraient les copains, s’arrachent ces deux premières galettes et c’est tout naturellement que le beatmaker, continuant sur sa lancée, sort les volumes 3, 4 et 5 les années suivantes.

Et figurez-vous que pour fêter la 5 année de ces compilations How It Should Sound, Damu The Fudgemunk a décidé ces derniers jours de réunir l’intégralité de ces trois dernières compils en un seul et même coffret. 33 tracks, disponibles intégralement à l’écoute que l’on vous propose d’écouter ici même :

Amateurs d’instrus Hip Hop à l’ancienne, on espère que vous avez passé un bon moment en écoutant ces merveilleuses compilations et on vous invite évidemment à soutenir l’artiste, en achetant sa musique ou ses vinyles.

CHEERS 😉

PARTAGER
Article précédentBeach House – Depression Cherry LP
Article suivantFloating Point – Elaenia LP
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.