Crystal Fighters : 5 raisons de ne pas les louper en live !

crystal-fighters-2

Le 24 octobre dernier, le Limonadier s’est rué au Trabendo afin d’aller voir le groupe basque le plus tendance depuis 2007 : les Crystal Fighters. Pour la sortie de leur troisième album, »Everything is my family« , la bande a commencé sa tournée chez nous pour notre plus grand plaisir. Notre première fois dans la fosse des Crystal Fighters nous a laissé un large sourire sur la face pendant toute la semaine qui a suivie, et nous avions bien envie de partager notre bonheur avec vous.

Voici donc les 5 raisons qui devrait vous pousser à vous prendre une place pour aller les voir dès que vous en aurez l’occasion :

 

L’ambiance

 

En attaquant avec « Follow« , le groupe s’assure de se mettre le public d’entrée de jeu dans la poche. Le titre, tiré du deuxième album du groupe « Star of Love« , est une grande montée excitante et réjouissante qui chauffe à blanc la foule hétéroclite de français, espagnols, anglais et italiens qui ont pris d’assaut la fosse. La sauce prend direct : ça chante, ça danse, le chanteur lance un câlin géant et les gens sont réceptifs, bref on passe un putain de bon moment.

 

 

Le Public

 

Qu’on se le tienne pour acquis, le public parisien est un public de poseur prétentieux qui préférerait se couper un membre plutôt que d’avoir l’air de s’amuser. Ceci étant dit, l’univers dans son immense mansuétude nous gratifie de temps à autres de ce moment parfait où tout le monde est hyper sympa et où une bienveillance générale règne dans la salle. Le concert des Crystal Fighters fera partie de ces moments car, malgré sa pluralité, une union s’est formée ce soir là !

 

crystal-fighters-2

 

La musique

 

Si les gros tubes du groupe comme « Love Natural« , « You & I » ou encore « Plage » se situent dans un style très electro-pop du sud, il ne faudrait pas taxer trop vite les Crystal Fighters de groupe mainstream. OK on avoue les chansons en BO des pubs Sony ou Bein Sport, ça aide pas pour la street-cred. Mais on se rend compte assez vite que de la guitare acoustique sur « Love is all I got » aux rifs métal de « I love London« , le groupe maîtrise une palette assez large d’influence et se joue des codes. Quand arrive le rappel, on se prend la bombe electro « Xtatic Truth » qui clôt le débat. Dans « electro-pop-rock », il y a 3 styles. Donc, les Crystal Fighters prennent le parti de pousser au choix un, deux ou trois des genres dans chacun de leurs titres, à l’instinct, et ça fonctionne super bien !

 

 

La danse

 

On aurait pu aussi dire « pour la détox » vu comme les gens ont sués partout mais on préfère se concentrer sur le positif ! Les Crystal Fighters communiquent la bonne humeur en se déhanchant sur scène, lancent de gros ballons sur « Plage » et enjoignent le public à taper des mains aussi souvent que possible. Si vous aimez danser « like nobody’s watching », vous devriez décidément VRAIMENT aller voir Crystal Fighters en concert !

 

crystal-fighters-3

 

Le sourire

 

Un peu abstrait comme concept, certes. Alors voici un aperçu de quelques grands smiles qu’on a pu croiser ce soir là. Parfois un peu flou, mais c’était l’émotion ! Enjoy !

 

crystal-fighters-4

crystal-fighters-6

crystal-fighters-7

crystal-fighters

crystal-fighters-9

crystal-fighters-10

 

Peace et Milesker comme on dit au Pays-basque !