Chuuwee : rappeur et baroudeur, de Sacramento jusqu’à tes oreilles

chuuwee hip hop rap california

Chuuwee, 26 ans ; Sacramento, CA. Baroudeur, rappeur de génie, hip hop maker, qui nous emmène dans sa propre conception du milieu à chacun de ses morceaux. Un artiste déjà bien présent dans le game – ses premières mixtapes sortent dès 2009. Un an plus tard, il se fait repérer par le label Amalgam digital grâce au morceau « Post Mortem ». Le label lui fait rencontrer un certain succès, néanmoins Chuuwee, certainement pour des raisons d’indépendance artistique, change d’écurie pour signer chez Below System Records.

Le mec s’avère très prolifique et avec lui, quantité rime définitivement avec qualité : il a réalisé à ce jour pas moins de 22 mixtapes, et 4 albums. Ça va !… Mais Chuuwee, c’est aussi de nombreuses collaborations. On pense notamment à Joe Budden, Lil B ou encore Curren$y. Personnage multiface, Chuuwee est surtout présent dans les milieux hip hop underground, mais il a par exemple déja été interviewé par le magazine Forbes, qui l’avait identifié comme étoile montante lorsqu’il collaborait encore avec Amalgam digital.

Ce qui est sur, c’est que le rappeur n’est pas encore tout à fait passé à l’âge adulte, comme en témoigne son titre « Rare Pokemon » (!!!) ainsi que la vidéo accompagnant « Imperfect Cell », qui est uniquement composée d’extraits de DBZ (oui, comme beaucoup de clips de rap des années 2010). Chuuwee est manifestement très inspiré par les hautes herbes, celles qui poussent illégalement au fond des jardins de banlieue pavillonnaire. Mais sa passion pour le jardinage ne l’empêche pas d’avoir des lyrics forts. L’artiste est engagé, et n’hésite pas à faire savoir ce qu’il pense. Qu’il s’agisse de dénoncer la violence abusive des policiers envers les afro-américains dans « Location, location » (en featuring avec son fidèle accolyte Trizz et un autre rappeur californien, Sahtyre) ou de gratifier l’actuel POTUS d’un joli et désormais traditionnel #fucktrump.

Son style est unique. Chuuwee à de nombreuses influences musicales dont certaines peuvent paraître assez surprenantes. Le rappeur a par exemple ajouté des cordes punk et Rn’B à son arc. Ses différentes inspirations s’entendent dans l’évolution de sa musique. Il les mélange sans aucun complexe et ça fonctionne à chaque fois. L’innovation semble couler dans ses veines. Tellement que le rappeur est également à l’heure actuelle le seul à avoir réalisé une vidéo uniquement en réalité virtuelle. On l’y voit rapper sur un fond noir, et avec les accessoires appropriés, il apparaît même dans votre salon. Coucou.

Fidèle à son caractère touche-à-tout, Mister C. a aussi écrit un bouquin, disponible en format ebook « It takes to make : The 8 principles of Hustyle ». Une chose est sûre, Chuuwee n’est pas à la ramasse. Et le californien n’en est qu’au début. Cheers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here