Bosq – Tumbalà EP

Découvert il y a quelques années à travers le projet The Whiskey Barons réputé pour ses edits et ses remixes frétillants, BOSQ aka Ben Woods, vient de publier l’excellent EP Tumbalà sorti sur Soul Clap Records, un concentré de groove et de bonnes vibes empreintes d’influences afro-latines, taillé pour le dancefloor. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les aficionados du groove apprécieront également sa mixtape End of Summer condensant toutes les influences soul et afro-latines du blanc bec de Boston. « Finally Here, It’s almost over » capture en musique ce moment particulier de nostalgie empreinte de mélancolie que l’on connait au retour des vacances, une saudade aux rythmes effrénés d’edits soul, disco, afro et tropicales, à savourer préférentiellement avec un cocktail dont le Limonadier a le secret.

Sur son nouvel EP, BOSQ mélange tous les styles qu’il affectionne et s’entoure une nouvelle fois de superbes artistes tels que Danielle Moore (Crazy P) dont les vocals sur « Because You » se marient à perfection avec les rythmes des percutions brésiliennes. Sur le morceau « Tumbalà », les cuivres afrobeat joués par le phénoménal Evan Laflamme sont mélangés avec les notes latines du pianiste puerto-ricain Tempo Alomar, « j’ai [BOSQ] commencé à jouer une version inachevée du morceau sur mon ordinateur, Tempo l’a tout de suite adoré et s’est mis à écrire par dessus immédiatement, on a enregistré ça le lendemain et je ne sais toujours pas comment appeler ce style, peut-être Puerto-Rican-Afro-House ? ». 

L’écriture des morceaux découle d’un processus particulier où BOSQ joue et enregistre chaque instrument lui-même: basse, batterie, synthés, voix, percussions… En y ajoutant une rythmique presque house, conférant ainsi un groove indéniable aux productions. « Riding High » est l’exemple parfait de track à écouter en cramant du bitume, avec ses claviers caribéens, sa ligne de basse bien chaloupée et ses cuivres feutrés à souhait. L’EP se conclut avec les accents afro de « Make It Work » nous rappelant son précédent et excellent opus « BOSQ Y Orquesta De Madera » sorti sur Ubiquity Records en 2013.

On vous laisse donc embarquer pour l’Amérique du Sud, et si au passage vous souhaitez payer la douane, c’est ICI.

Cheers et bon décollage !

 

PARTAGER
Article précédentDimensions Festival 2015 | GIFS REPORT
Article suivantMos Def aka Yasiin Bey – Sensei On The Block
FuFu
Papa du limo, cela fait maintenant 5 ans que je partage avec vous mes découvertes musicales. Fana de musique électronique (ce qui ne veut rien dire en soit), de hip hop et d'instrus en tout genre, de jazz, de soul aussi, de funk, de rock, de... En fait, je crois bien que grâce au limonadier et aux gens qui le composent, je me suis mis a aimer à peu près tout, et c'est très bien comme ça. Alors merci à eux, merci à vous de nous suivre, et longue vie au limonadier !Mon Cocktail Préféré : Un bon gros diabolo grenadine des familles. Et oui, yen a qui savent vivre monsieur.