A State Of Mind : Théorie de la ficelle

0
3 vues
a state of mind

A State Of Mind – String Theory

 

Après trois albums et 10 ans de carrière, les gars de A State Of Mind reviennent avec un nouvel opus « String Theory« . Toujours aussi chill, le trio nous propose cette fois de revenir à la base de leur métier : faire du hip-hop remplis de beats et de paroles « conscientes » ! Comme dans leur dernier concept-album « The Jade Amulet« , le groupe cherche à nous faire voyager à travers leur musique et réussit son pari. On ne peut qu’être envoûté de la première à la dernière note. Seuls de rares albums arrivent à imposer en douceur leurs atmosphère particulière qui rend le moment de l’écoute un moment unique, et « String Theory » en fait partie.

Pour rappel, A State Of Mind c’est ça:

« String Theory« , ce sont 6 titres liés ensemble par un fil (conducteur) des plus efficaces. La caisse claire résonne, le violon tient, le flow posé et vibrant vous transporte et les deux MCs nous embarquent pour un (trop court) voyage sur leur planète boom bap. Il faut dire que relever le défi de faire aussi bien que leur précédent album était de taille, comme nous le confiait le groupe lors de notre dernière entrevue

D’emblée, « Advanced Theory » donne le ton avec ses deux couplets qui s’accélèrent. On veut savoir la suite, qui sont ces deux voix suaves qui nous promettent ce voyage à la croisée des chemins entre un album et une histoire de quête et de mécanique quantique. Si vous aussi vous avez fait lituanien première langue, pas sur que le message soit hyper clair, mais la musique engagée est universelle et pas besoin de vraiment tout comprendre pour ressentir les vibes. On passe par tout un panel de sentiments au fur et à mesure que les tracks s’enchaînent. On se perd dans les morceaux avec délice, on se laisse aller à rêver, à ne rien faire d’autre que d’apprécier le moment présent et on retrouve l’essence même de la musique.

Et comme cet album n’est qu’amour, mais qu’il n’est pas encore sorti, les copains de Hoso Booking nous on dit banco pour vous faire découvrir en avant-première (mondiale) un des titres de l’album : « Wednesday« . 

 

Si l’on devait imaginer une chanson de « hip-hop classique », elle ressemblerait probablement à ce titre. Tout y est : le beat chill, la voix lancinante qui a l’air de ne pas y toucher mais qui tombe à point. On a tout de suite envie que cette chanson devienne l’hymne de nos après-midi à regarder par la fenêtre. La fin, presque Pink-Floydienne, nous laisse présager du meilleur pour la suite de l’album, mais permet presque aussi de pouvoir écouter la chanson en boucle sans que cela soit dérangeant. Une vraie œuvre introspective cet album on vous dit !

Si vous avez kiffé cet avant goût, on vous conseille de surveiller la sortie de l’album demain par ici.  Et puis pour fêter les 10 ans du groupe, on vous conseille d’aller à la grande teuf organisée à l’Alhambra le 12 octobre prochain, où vous pourrez (re)découvrir The Jade Amulet. Il paraît qu’en guise de première partie, il y aura des stands où tout le monde pourra repartir avec son cadeau d’anniversaire. C’est pas la meilleure idée sérieux ?

Peace !

La team Limo